RPS

Risques psychosociaux

Les RPS, ou risques psychosociaux qu’est-ce que c’est ?

“ 55 % des salariés déclarent ressentir un stress quotidien.

selon le Baromètre CEGOS « Climat Social et Qualité de Vie au Travail », 2016.”

Les RPS ou risques psychosociaux regroupent : 

  • le stress au travail (lié à une surcharge de travail, manque de moyens, manque d’autonomie…) ;
  • les violences internes à l’entreprise (harcèlement moral ou sexuel, conflit…) ;
  • les violences externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…).

Les RPS ont pour caractéristique d’être induits par l’activité elle-même et/ou générés par l’organisation et les relations dans le cadre du travail. 

Des conséquences néfastes à l’échelle de l’individu et de l’entreprise 

À l’échelle de l’individu 

Les RPS peuvent dégénérer en affections psychiques plus inquiétantes comme un épuisement professionnel (burn-out), une dépression voire de suicide. 

Ces affections psychiques ont des répercussions importantes sur la santé de l’individu se manifestant par :

  • une dégradation de la santé cardiovasculaire dont une hypertension ;
  • des troubles métaboliques ;
  • des troubles digestifs ;
  • des troubles du sommeil ;
  • des troubles musculo-squelettiques.

À l’échelle de l’entreprise 

En entreprise, les RPS ont de nombreuses conséquences :

  • augmentation de la fréquence des accidents de travail ;
  • augmentation de l’absentéisme ;
  • baisse de la productivité ;
  • grèves, mouvements sociaux, procédures judiciaires notamment en cas de harcèlement ;
  • augmentation du turn-over.

Comment prévenir et remédier aux RPS ?

Remédier aux risques psychosociaux au travail, c’est d’abord en traiter les racines et cela passe par la mise en place de modes d’organisation favorables à la santé physique et mentale des salariés :

  • Favoriser le travail d’équipe et la responsabilité du management ;
  • Mieux répartir la charge de travail ;
  • Valoriser le travail ;
  • Savoir dépister les symptômes liés aux RPS.